Au menu de cet événement planètaire, nous vous prions de trouver la plus belle brochette de toute-s celles et ceux qui nous enfument depuis déjà bien trop longtemps et sans qui tout le merdier climatique, écologique et social ne nous empêcherait pas de vivre, simplement, dignement, solidairement ! :

Voir aussi ici dans le programme du climate chance : http://www.climatechance2016.com/fr/programme

Johanna Rolland Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole (France), ainsi que notre grand ami dans la région nantaise :

Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires Etrangères et ancien maire de Nantes Métropole (France) (tbc)

Ségolène Royal Présidente de la COP21 et Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer (France)

Maria Mendiluce Directrice générale Climat & Energie et représentante du WBSCD, coalition de 190 multinationales unies par la volonté de nous vendre un monde plus vert tout en continuant leurs profits !

Kersten Karl Barth, Président de la Commission internationale environnement et énergie à la CCI, chambre de commerce internationale représentant les intérêts de toutes les entreprises mondiales dont celles qui n’en ont vraiment rien à carrer du climat, et qui sont prêtes à financer des études pour qu’on doute du bouleversement climatique (Exxon par exemple, de plus cela rapporte un paquet de blé de faire des recherches financés par les compagnies pétrolières…)

Edouard Sauvage Directeur général de GRDF, France, GRDF étant une filiale à 100% d’ENGIE

Isabelle Kocher Directrice générale d’Engie (France) et Gérard Mestrallet Président du Conseil d’administration d’ENGIE et Président de Paris EUROPLACE, France, au nom de la Carbon Pricing leadership Coalition . ENGIE multinationale parmi les plus polluantes au monde (charbon et gaz) et connu pour son saccage de nombreuses régions dans le monde !

Carbon Pricing leadership est quand à elle une organisation rassemblant de nombreux Etats et multinationales participant à la mise en place d’une vaste marché du carbone pour « sauver le climat » ( on retrouve étrangement dans cette coalition des multinationales de l’énergie telle Engie qui ont la main sur le coeur jurées de tout faire pour « être plus propres »…(sic)

Jean-Louis Chaussade Directeur général de SUEZ, France, multinationale qui est bien sûr connu pour son respect du droit fondamental des populations à l’accès à l’eau (voir ici et ici)

Antoine Frérot, Président-Directeur Général de Veolia, France, une plus grosses multinationales des services aux collectivités (principalement dans l’eau mais aussi la gestion des déchets) sera aussi présente pour nous expliquer comment elle assure un service de distribution de l’eau sain et respecteux pour l’environnement … et des conseils pertinents préservant la vie des habitant-e-s telle qu’à Flint aux Etats-Unis !

Fabrice Bonnifet, Directeur Développement Durable & QSE Groupe, Bouygues, France. Bouygues, une des plus grosses multinationales du BTP et de l’immobilier, détentrice de TF1 (bien connu pour son bourrage de crâne publicitaire assumé par son directeur) vient bien entendu au climate chance pour un mea culpa et faire de TF1 la chaine du climat et de l’environnement, ainsi que de loger toutes celles et ceux qui sont dans la rue dans des maisons à autonomie passive et sans impact sur l’artificialisation du territoire… Mais au fait réellement, pourquoi cette multinationale vient-elle, comme toutes les autres, si ce n’est pour ça ? Nous avons surement mal compris la portée révolutionnaire du climate chance…

Avec bien entendu l’OCDE pour valider et exporter tout ce beau verbiage de la croissance verte possible et souhaitable dans des pays trop pauvres et aculturés pour comprendre… La croissance, merde, la croissance ! Les pauvres ils ne savent pas ce qu’ils loupent…

Le programme n’étant pas encore finalisé, nous attendons avec impatience la fin du palmarès pour vous donner la suite de notre Top 20 !

Seront présents aussi de nombreux lobbys des multinationales, organisations et associations de la nouvelle économie verte dont les principaux partenaires ou membres sont des multinationales ! De même que des starts-ups des nouvelles technologies ( nanotechnologies, géo-ingénierie, robotique, intelligence artificielle, etc…) qui vendront leur actions pour le climat…

En dehors des interventions durant le programme du climate chance, si vous avez eu la malchance de ne pas les trouver, vous pourrez toujours vous rattraper au Salon du Climate Chance où seront présents en tant qu’exposants toutes les multinationales et starts-up de ce monde qui présenteront leurs solutions financières et technologiques pour un monde plus juste, plus équitable, plus respectueux de l’humain et de la nature, bien entendu…

Pour finir, voici Pêle-même un listing non-exhaustif de ces organisations au sigles et acronymes aussi indigestes que leurs actions pour le climat : Climate bondsueapme , novabuild , Comité21 , I4CE, etc…

Déjà une (très) petite victoire ? Jin Yom King, président la Banque Mondiale a apparemment annulé sa présence au climate chance… Oui, on sait on peut toujours rêver, mais faisons de nos rêves des réalités en nous mobilisant massivement à Nantes et ses alentours du 26 au 28 Septembre pour empêcher la tenue de ce sommet international !

Ils sabotent le climat, notre futur ainsi que le futur de la majorité du vivant pour leur appétit mortifère et insatiable?

A notre tour de les saboter !

En bonus, un reportage bien réalisé et bien documenté de cash investigation à propos de cette hypocrisie meurtrière des multinationales sur leurs solutions vertes, tandis qu’elles s’évertuent d’un autre côté à continuer de polluer toujours plus pour plus de profits et à tenter de saboter tout mesures contraignantes à leur encontre sur le climat : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-24-mai-2016_1454987.html

Publicités